Et pendant ce temps là…

Des femmes et des filles prennent possession du métro à Montréal tandis que d’autres errent dans les wagons non-mixtes;

On se souvient et on dessine les résistantes à Paris, on défend et on cultive à Iffendic.

Et tout cela, s’il vous plait mesdemoiselles, avec le sourire.

Sinon, figurez-vous que Budum est désormais (pour l’instant?) sur Twitter. Je ne suis pas  grande amatrice des réseaux sociaux (en fait, je n’aime vraiment pas ça du tout), mais après avoir dépensé mon budget livre(s) pour aller voir du catch américain il y a quelques années je me suis dis que dans la vie on n’est pas à une contradiction près. Et puis on m’a chuchoté qu’on pouvait se plaindre en direct en quelques mots, alors forcément, je me suis laissée convaincre.

Sinon, Budum est aussi allé faire trainer ses chaussettes sur Babelio. Je me rends compte que je n’aime pas non plus mettre des petites étoiles aux livres (ça ne se fait pas, non?), mais là aussi on peut se plaindre quand c’est très énervant (vous avez déjà lu Jean-Claude Diemer ? Et vous, vous pensez quoi de Laurent Gounelle ?). Et puis on peut avoir un superbe widget de lectures en cours, donc….

A tout bientôt, cette fois pour de vrai !

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.