F.3: Le retour du Jedi

Alors voilà. On se laisse aller, le nez au vent, on savoure ces livres dont le personnage principal est féminin et a en plus quelque chose à dire. On se tasse, on chante les pâquerettes avec une bonne bière on se dit ha, que la vie est douce et le vent taquin ce matin.

Oui mais dames-messieurs, enfants et plus grand-es, c’est bien mignon, c’est bien tout rond tout ça, mais en attendant, je vous le dis moi, on passe à côté de la VRAIE question, LA question bonnes gen-tes. On se laisse aller et plaplapla, on en oublie l’essentiel.

Alors je vous la pose cette question, mademoiseau-moizelle.

Mais à quoi, je vous le demande mais à QUOI rêvent les FILLES ?

Heureusement, Fleurus est là pour nous apporter la réponse.

 

Alors à partir de là, c’est très simple, il nous suffit de dresser une liste.

 

Les filles rêvent de devenir :

 

Maitresse

Maman

Chanteuse

Actrice

Sirène

Fée

Top Modèle

Cavalière

Danseuse Étoile

Princesse

Vétérinaire

Et docteur (je sais, moi aussi je trouve ça choquant).

Avouez que c’est très beau, vu comme ça, ce mélange de métiers et de diverses créatures fantastiques comme les fées, les sirènes et les top modèles. Cela prouve bien qu’il n’y a pas que le travail dans la vie, il y a aussi

la PASSION.

 

Et ce qu’il y a de merveilleux, c’est que si jamais vous vous sentez tout-e déconerté-e face à l’ambition sans bornes de votre petite marmouflette, ces petits bouquinoux se feront un plaisir de vous décortiquer tout ça pour que ce soit bien clair dans votre petite tête de parent-e-tuteur-ice-ami-e ou toute autre configuration qui vous amène à vous compromettre avec des enfants.

 

Et voilà, c’est le retour des photos gss pourries

Ainsi donc, réaliser son rêve de… requiert une bonne mise de départ. Pour être claire, il vous faudra être immensément riche.

En fonction du choix de marmiche, vous devrez posséder un immense château, une multitude d’instruments de musique, un palais aquatique démesuré, un haras (le poney-club, c’est surfait), une bonne centaine de robes ou de costumes, etc…

Et oui, c’est la condition incontournable pour commencer. C’est pas pour rien qu’on dit self-made man.

Ne vous inquiétez pas concernant ses velléités maternelles, il lui suffira d’un mari avec un prénom qui se termine en -o (Enzo, Mattéo, Théo, n’importe quoi d’un peu moderne, parce qu’il ne faudrait pas croire qu’on date du siècle dernier chez Fleurus.).

 

Ou éventuellement que peut être,  Bébé pourrait se mettre à avoir très mal, mais bon, comme on dirait que maman est une vraie Princesse Parfaite, ça ne lui vient apparemment pas à l’idée, elle a bien appris sa leçon.

Ensuite, pas de soucis non plus, c’est mouflette qui va se charger du reste, à savoir  faire des études de sirène/fée/Actrice/chanteuse etc…

Etudes qui consisteront à coiffer et se faire coiffer, être la plus belle( c’est bien connu que c’est la technique qu’a employée Pina Bausch pour finir, entre autre, chorégraphe), changer son dressing de couleur, faire des essayages, passer sa journée à la maison pour s’occuper de Bébé (le fameux Bébé dont tout le monde parle mais que personne ne connaît). Pour devenir Maitresse, pas besoin d’entraînement, il suffit de laisser parler son amour inné pour les enfants des petites classes, c’est bien connu qu’en Maternelle on ne fait que garderie, et c’est sûrement pas raclette qui va leur apprendre à lire, probablement qu’instituteur c’est un métier d’homme (mais probablement que j’extrapole).

Je m’ai coiffez tu se coiffons elle sa coiffe

Concernant ses carrières d’actrice et de chanteuse, rien de plus simple : il suffit de faire confiance aux hommes pour qu’ils subliment son art grâce à leur savoir faire typiquement masculin. Les musiciens, perchistes, et évidemment le réalisateur sont tous des petits Bruno (c’est tout ce que j’ai trouvé en o).

And cut !

Et tout cela dans quel but ? Etre la meilleure, bien entendu. Plus spécifiquement, pour être la plus belle, la plus douée, celle qui gagne des trophées à la fin, qui a les plus belles robes, vend des millions de disques, est acclamée par la foule en délire. Le succès quoi. L’amour de l’art c’est bien joli, mais vous croyez quand même pas que croquignette va monter sur les planches pour des clopinettes non plus ?

 

C’est le plus beau jour de ma vie après celui de mon mariage et la naissance de mais enffants

A propos de la profession de vétérinaire, inutile de vous angoisser. Entre les soins qu’elle apporte aux ptites bestioles de bonne femme, paupiette ira mettre au monde bien proprement des ptits chouchous dans la ferme de Ptit héros. De là à dire que paupiette maîtrise l’étape précédente, à savoir l’insémination des vaches, il n’y a qu’un pas que je ne franchirais pas.

Une fois donc que petite princesse aura accomplie ses 12 travaux (et oui, 12 bouquinous à ce jour), il ne lui restera plus qu’à, dans un ultime effort, prendre en charge la névrose la plus absolue des éditions Fleurus :

 

coller sa photo.

 

Et voilà !

 

Par honnêteté intellectuelle (…intellecquoi?), je me dois de conclure sur Mon rêve de docteur. Dans celui-là il faut bien admettre que la moutarde ne se contentera pas de mettre de l’éosine sur Bébé ou d’assister monseigneur Lechirurgien. Elle s’occupe donc à peu près de tout le monde et, comble de modernité, elle voyage dans le tiaire monde.

hihihi

Non mais quand même, je trouve qu’il y a un effort de fait, malgré tout.

Ha, et vous serez probablement ravi-es d’apprendre que Fleurus, qui en a peut-être un peu marre de son cycle infernal, a sorti une p’tite collec avec tout plein de p’tit-es sporti-fves dedans. Oui oui, les équipes sont mixtes. Avec des filles, donc. Le nom de la collection ?

 

 

 

 

 

P’tits Champions.

 

 

 

 

 

 

 

 

2 réponses

  1. Ca me fait penser à deux choses récurrentes dans les media, qui me donnent envie de vomir sur la moquette que je n’ai pas chez moi.
    D’une, dans les groupes à la télé, c’est toujours UNE FILLE et plein de mecs (jury de con-star, pub pour la tartiflette, sketch prévention routière pas drôle ais qui essaient de l’être, etc…). Parec que si on fait l’inverse, c’ets bien connu que c’est soit dans un porno, oit une blague (un mec avec plein de filles est forcément soit Rocco Sifredi, soit un pédé tourné en ridicule.)
    Et de deux : -et qui me fait beaucoup penser à ce charmant petit ouvrage- dans cette pub infecte pour se muscler les abdos avec une machine de torture (tu noteras que les acteurs en ont effectivement urgemment besoin vu comme ils ont pas l’air d’être sportifs du tout…………), on peut remarquer que l’homme le fait pour SE plaire. Alors que la gonzesse, elle, le fait POUR plaire. Une femme doit avant tout plaire aux autres, sinon elle finie seule, point barre. Le mec, lui, il faut juste qu’il se sente bien en se narcissisant devant son miroir, et en assurant au lit, bien sûr (deuxième partie de la pub….).

    • héhé, j’ai bien failli écrire un ptit quelque chose sur ces pseudosketchdelaviequotidiennetellequonlaviedansnosvécus de la prévention routière, j’avoue. Pour la pub je n’ai vu que le début mais ça ne m’étonne pas !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.