Lucette, un muscadet !

Après ce terrible voyage en train, et depuis assez longtemps, je m’interroge. Dois-je aborder le sujet épineux de la maternité (nom commun et concept) en ces lieux ? Attention, logorrhée égotiste de comptoirs. J’ai honte, je vous assure, parce que j’aime pas trop m’épancher et je vais le faire quand même. J’ai grandi dans une…

Continue reading →

Minute n°17: en été, mieux vaut suer que trembler

Youpi c’est bientôt l’été. C’est éblouissant, c’est chaud, c’est gigantesque, on va être obligé de faire plein de trucs thaumaturgiques  comme entrer dans l’extérieur pour se promener, aller au parc (ha le parc, sujet inépuisable dans lequel je n’ai toujours pas puisé), sentir l’absence de vent dégouliner sur nos cheveux, perdre un quintal parce qu’on…

Continue reading →